+257 75 730851 burundi@aesao.bi

  

Ce Dimanche 09/09/2018, le Collectif des Mosquées du Burundi-CMB- et la Communauté Musulmane du Burundi-COMIBU- ont organisé une réception en faveur des pèlerins du Burundi à l’hotel Kiranzira Pahorina de Gatumba. Le but de la réception était de féliciter ces pèlerins qui venaient de la Mecque pour accomplir le cinquième pilier de l’Islam. Les piliers de l’Islam sont : la profession de la fois en acceptant qu’il n’ya qu’un seul Dieu et que Mohamad et son prophète, accomplir les cinq prières quotidiennes, s’acquitter de la Zakat,  jeûner pendant le mois de Ramadhan et faire le pèlerinage à la Mecque pour ceux qui ont des moyens.

  

A.E.S.A.O., dans l’un de ses objectifs, prévoit d’aider les pèlerins à effectuer leur pèlerinage à la Mecque, et parfois sponsorise des personnes indigentes pour accomplir le cinquième pilier de l’Islam. C’est pourquoi chaque année, le Représentant Légal de A.E.S.A.O. Monsieur NSHIMIRIMANA Omar, participe activement dans les activités du bureau des Hadj entant que conseiller, pour s’assurer que ces PèLERINS voyagent dans les conditions acceptables.

Au cours de la réception des Hadj, le représentant Légal de A.E.S.A.O, en même temps représentant Légal du collectif des Mosquées du Burundi a, dans son discours, a souhaité la bienvenue à son Excellence Pascal Nyabenda, Président du parlement burundais, aux pèlerins et à tous les invités, et leur a informé que le discours de circonstance allait être prononcé par le représentant de la Communauté Musulmane du Burundi, Sheikh Sadiki Abdallah Kajandi.

 

Le Représentant Légal de la Communauté Musulmane du Burundi Sheikh Sadiki Abdallah KAJANDI a,  dans son allocution, remercié son Excellence le Président du Parlement burundais, Monsieur Pascal Nyabenda, le Gouverneur de la province de Bujumbura, les parlementaires, les ministres et toutes les autorités administratives, pour avoir rehaussé de leur présence la cérémonie d’accueil des pèlerins. Il a ensuite remercié le Gouvernement du Burundi pour avoir décrété les fêtes musulmanes comme jours fériés pour tous les burundais. Il a aussi remercié le Gouvernement pour son aide qui a permis à la communauté Musulmane du Burundi d’ouvrir le bureau des Hadj et de profiter ainsi chaque année de 350 visas octroyés par l’Arabie Saudite, sans passer par d’autres pays, et ainsi déployer le drapeau national pendant tout le voyage des pèlerins. Le Représentant légal de la COMIBU a enfin félicité les pèlerins qui venaient d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam.

  

Dans son allocution, le Président du parlement burundais, son Ecellence Pascal Nyabenda, a remercié la Communauté Musulmane du Burundi, et surtout le Représentant Légal du Collectif des Mosquées du Burundi, qui est en même temps Représentant Légal de A.E.S.AO., pour avoir insisté pour qu’il soit inviter dans cette cérémonie. Répondant à l’inquiétude du Représentant de la Communauté Musulmane du Burundi quant à la représentativité des musulmans dans les institutions de prise de décision de la République, le Président du Parlement burundais a demandé aux musulmans d’adhérer aux paris politiques et de se faire inscrire sur les listes électorales, et surtout de participer aux activités des partis politiques.

  

 

Pour terminer, son Excellence Pascal Nyabenda a félicité les pèlerins qui venaient d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam. Il a profité de l’occasion pour demander à la représentation des musulmans pour écrir officiellement au Parlement burundais l’année prochaine en indiquant le coût du voyage d’un pèlerin afin de voir dans quelle mesure le parlement peut aider. Pour sa part, son Excellence Pascal Nyabenda a promis de sponsriser au moins un pèlerin.

Les cérémonies ont été cloturées par le partage d’un repas et la prise d’une photo de famille.

 

ASSUMANI YUNUSU/suivi des projets  A.E.S.AO./SEP 2018