+257 75 730851 burundi@aesao.bi

L’Association d’Education spirituelle et d’Appui aux Orphelins  a tenu une réunion de quatre jours du 2 au 5 Mai à l’endroit des représentants des Orphelins que l’A.E.S.A.O est en train d’appuyer pour l’an 2017. Cette réunion a vu la participation du staff de l’A.E.S.A.O et de tous les représentants des orphelins venus de différents coins du pays.

 Une réunion pas comme les autres

 Selon le Représentant Légal de l’A.E.S.A.O, Sheikh Omar NSHIMIRIMANA, cette réunion est plus que jamais importante car il s’agit d’écouter les représentants des orphelins de tous les coins du pays, de parler de tous les défis qu’ils rencontrent dans leur devoir de prendre en charge les orphelins et d’émettre des propositions et suggestions ;

 « Nous voulons votre participation. Que Chacun apporte sa contribution, elle va faire la différence. Nous attendons vos avis et considérations sur les questions de l’heure qui se rapportent à l’appui des orphelins » a martelé  Sheikh Omar NSHIMIRIMANA, Représentant Légal de l’A.E.S.A.O

Des programmes d’appui toujours en cours

En effet, depuis sa création, l’A.E.S.A.O développe des programmes d’appui aux orphelins. Ces programmes sont appuyés par des associations caritatives des Emirats Arabes Unis. Les bénéficiaires sont des enfants orphelins des provinces de Bujumbura Mairie, Bujumbura rural, Kayanza, kirundo et Muyinga. L’A.E.S.A.O étant une association laïque, elle appuie les orphelins de ces provinces sans distinction de race, de religion, d’ethnie et de sexe.

 « Nos appuis vont à l’endroit des orphelins de tout azimut. Cet appui va satisfaire les besoins vitaux des enfants surtout en éducation et en soins de santé. Nous insistons à ce que les enfants soient plus heureux dans leur quotidien et qu’ils s’attèlent par conséquent à préparer leur avenir par une éducation. A l’heure qu’il est, A.E.S.A.O appuie 1264 orphelins à travers tout le pays.

Nous espérons que cet effectif pourra s’accroitre si une fois nos bienfaiteurs pourront décider de le faire » martèle le coordinateur de projet de l’AESAO, Monsieur Sheikh Makame Kitete.

La satisfaction des orphelins est la grande priorité de l’A.E.S.A.O

 Les orphelins sont le centre d’action de l’A.E.S.A.O, indique le Sheikh Omar NSHIMIRIMANA, Représentant Légal de cette association :

« Nous sommes préoccupés par le sort des orphelins que A.E.S.A.O appuie constamment. Nous proposons toujours les voies convenables d’élever de manière digne les orphelins que nous appuyons et croyons fermement que ce qui nous lie est toujours de valeur » ajoute le Représentant Légal de l’Association.

Dans des réunions pareilles, l’Association d’Education Spirituelle et d’Aide aux Orphelins prodigue des conseils aux responsables des orphelins que la mission essentielle qui les concerne est de vérifier toujours les conditions dans lesquelles ces orphelins sont élevés.  L’Association leur rappelle que leur devoir peut aller jusqu’à compléter les besoins de ces orphelins surtout en éducation et en bonne santé.

 « Notre but est que ces enfants soient satisfaits en besoin primaire et secondaire. Cette satisfaction devrait passer par la vérification courante de leurs besoins primordiaux tant financiers que logistiques. Et puis, l’on s’acquitte de ceux qui sont urgents et obligatoires. »

Cette réunion organisée à l’endroit des responsables des orphelins est une sorte de réengagement individuel pour le bien de ces orphelins. L’Idée directrice de la dite réunion est de stimuler les responsables des orphelins de s’impliquer plus dans leur tâche noble d’élever les orphelins appuyées par l’A.E.S.A.O.

Les responsables des Orphelins donnent leurs avis.

« Nous tenons toujours en compte les recommandations que vous nous faites et nous entendons que, via A.E.S.A.O, il faudra nous engager plus au meilleur pour les enfants. Je pense qu’il y’a toujours la possibilité de bien faire car nous manquons pratiquement rien. Ce que je demande, c’est que de telles réunions puissent être organisées à notre endroit. Elles nous aident à nous appliquer de plus en plus » ajoute Madame Nahimana FATU, une responsable d’orphelin de la Province Kayanza.

Il faut signaler que l’A.E.S.A.O appuie les orphelins en finances et logistiques. Elle organise également différentes activités telles que des formations, des compétitions de coran pour les jeunes musulmans. L’A.E.S.A.O appuie aussi dans la construction des mosquées dans tout le pays.